Guide Touristique de Xalapa

Xalapa

Hôtels, Restaurants, Plans et Cartes, Photos, Vidéos, Attractions Touristiques, Informations

L’abondance de fleurs dans la région Jalapénienne incita le Baron de Humboldt qui la visita le 10 février 1804, à la baptiser Ciudad de las Flores (Ville des Fleurs). Quoi de plus judicieux pour une ville qui à ce jour compte d’importantes serres composées d’une vaste gamme de plantes et fleurs exotiques.

Xalapa de Enríquez est une jolie ville dans laquelle prédominent de très beaux jardins aux fleurs radiantes et dont les rues et édifices nivelés conservent une atmosphère coloniale. Du fait de ses grandes manifestations artistiques, l’on peut dire que la ville se caractérise principalement par son niveau culturel.

Elle fut également le décor d’inoubliables épisodes de l’Histoire Mexicaine ; point de départ de conquêtes et invasions ; terre où de nombreux héros offrirent leur vie sur l’autel de la gloire nationale. Au cours du XVIè, quatre groupes indigènes s’établirent dans le territoire actuellement occupé par Jalapa. L’identité des premiers colons est à ce jour imprécise.

Certains historiens croient que les Totonacas furent les premiers à s’établirent au nord de la région, dans les flancs du Macuitépetl, fondant le village de Xallitic, d’autres pensent que les Toltecas s’installèrent dans la zone durant leurs pérégrinations vers la Péninsule du Yucatán et l’Amérique Centrale. Quelque soit l’une de ces deux théories, une chose certaine est que trois villages furent fondés par d’autres groupes d’indigènes postérieurement à Xallitic: Techacapan à l’est par les Chichimecas ; Tecuanapan au nord-est par les Toltecas et Tlalnecapan au sud-ouest par les Teochichimecas.

Au fil du temps ces quatre peuples crûrent au point de s’unir, formant ainsi une seule population nommée Xallapan. Il est intéressant de souligner que les peuples qui donnèrent naissance à Xalapa constituent actuellement les quartiers et colonies de la ville et conservent à ce jour leurs noms d’origine. En débarquant sus les côtes véracruziennes un 17 août 1519, Hernán Cortés et ses soldats apportaient avec eux une véritable collision de deux mondes: la Conquête allait débuter. Lors de leur arrivée à Xalapa, la ville était faiblement peuplée.

A la suite de la Conquête, la population augmenta grâce à la situation géographique de la ville qui faisait d’elle un point d’escale sur la route reliant Mexico à Veracruz.

L’ouverture de la route Mexico-Orizaba-Veracruz diminua peu à peu l’importance de la ville comme lieu d’escale, entrainant le maintient quasi stationnaire de sa population jusqu’au XVIIè. La ville sortit enfin de l’impasse en 1720 avec la Feria de Xalapa, qui motiverait sa croissance commerciale et culturelle.

En 1824 Xalapa fut déclarée capitale de l’état de Veracruz et c’est six ans plus tard, en 1830, qu’elle fut élevée au rang de ville. Antonio María de Rivera fonderait en 1843 le Colegio Nacional de Xalapa (actuel collège préparatoire); dans sa catégorie le plus ancien du pays. Durant l’invasion française de 1862 Xalapa n’échappa pas à l’occupation.

L’Empereur Maximilien de Habsbourg s’y logea durant son transit entre Veracruz et Mexico; et c’est également ici, qu’arriverait son cadavre en 1867 avant d’être transporté à Veracruz où il embarquerait à bord de la frégate autrichienne "Novara" en compagnie de son épouse Charlotte. En 1885 le Général Juan de la Luz Enríquez, Gouverneur de l’état, transféra les pouvoirs de l’état. Un an plus tard, avec l’aide du Professeur Enrique C. Rébsamen, il fonda l’Ecole Normale, première école de ce genre au niveau national.En 1888 s’inaugurèrent les Ateliers Graphiques de l’Etat et c’est deux ans plus tard qu’arriva la première locomotive de la voie-ferrée Xalapa-Coatepec-Teocelo.

L’inauguration de l’Ecole Normale, la construction du Collège Préparatoire et l’inauguration postérieure d’autres écoles contribuèrent au renom culturel de Xalapa. L’architecture qui prédomine à Xalapa est de style néo-classique et barroque discret, en témoigne sa cathédrale. Ses notables édifices tels que le Palais du Gouvernement, le Collège Préparatoire, le Musée d’Anthropologie de Xalapa (le second de son type le plus important du Mexique), pour ne citer qu’eux, ont la particularité d’être entourés de constructions recouvertes de tuiles rouge vif.

On y rencontre également divers lacs artificiels, formés par les eaux du fleuve Santiago abritant des débarcadères de petites embarcations.

Le "Jardin Botanique Clavijero", le "Paseo de los Lagos" (grand parc possédant deux lacs que l'on peut parcourir en barque ou pédalo),  le Parc Macuitépetl sont autant d’endroits qui offrent d’agréables promenades.