Guide Touristique de Uruapan

Uruapan

Hôtels, Restaurants, Plans et Cartes, Photos, Vidéos, Attractions Touristiques, Informations

Uruapan est la seconde ville la plus importante de l'Etat de Michoacán, la première étant Morelia, sa capitale. Le nom "Uruapan" dérive du mot purépecha "Ulhuapani" qui signifie "lieu d'éternelle formation et de fécondité", raison pour laquelle nombreux sont ceux qui la considèrent comme "Le Verger de Michoacán".

Célèbre pour la beauté de ses paysages, les jolis villages qui l'entourent et pour sa production de café et d'avocat, on pourrait dire aussi que c'est la porte d'entrée à la "Meseta (plateau) Purépecha" (Purépecha est le nom de la communauté d'autochtones la plus représentative de l'ètat).

La Ville d'Uruapan se situe à 52 km de Patzcuaro, à 117 km de Morelia par la voie rapide et 102 km par l'autoroute, et à 684 km de la Ville de Mexico.

Son climat est tempéré et chaud en été. Tout comme de nombreuses autres villes du Mexique, elle a été fondée par un prêtre, Fray Juan de San Miguel, en 1533.

Durant une promenade dans la ville et ses alentours, le visiteur plonge dans un autre monde ; un monde où les femmes et les hommes portent des costumes traditionnels et conservent leurs coutumes et leurs pratiques ancestrales. L'artisanat régional fait lui aussi partie du patrimoine Purépecha ; la qualité des laques d'Uruapan et de Patzcuaro, élaborées grâce à une technique précolombienne appelée "maque", est mondialement reconnue.

Parmi les lieux incontournables à visiter à Uruapan se trouvent la "Plaza de los Mártires" (Place des Martyrs), le "Mercado de Antojitos" (Marché d'En-cas où vous pourrez déguster les spécialités de la région), le "Templo de San Francisco" (Eglise de Saint-François), la "Fábrica de San Pedro" (una ancienne fabrique de textiles située dans un très beau bâtiment du XIXè), l'"Hospital de la Huatapera" (cet hôpital fondé en 1533 par Fray Juan San Miguel, en plus d'offrir des soins à la population servait de centre d'instruction aux arts manuels et de lieu d'hébergement ; et la "Casa más angosta del mundo" (Maison la plus étroite du monde inscrite au Guinness des Records).

La "Barranca de Cupatitzio-Eduardo Ruiz" est, de tous les parcs naturels du Mexique, le seul à être situé à l'intérieur d'une ville. Avec ses 452 hectares de forêts de chênes et de pins, dont 20 sont accessibles au grand public, ses sources d'eaux cristallines, ses fontaines et cascades et ses romantiques ponts, c'est l'une des plus belles zones naturelles protégées du Mexique.

A 10 km d'Uruapan vous rencontrerez la Tzararacua et la Tzararacuita, deux magnifiques cascades entourées d'une végétation luxuriante.

A 35 km d'Uruapan, entre le village de San Juan Parangaricutiro et celui d'Angahuan, se dresse le majestueux "Paricutín", le volcan le plus jeune du monde dont l'éruption la plus récente eut lieu en 1943. Depuis ses hauteurs, vous aurez une vue panoramique magnifique sur le plateau Purepecha.

A 38 km d'Uruapan on rencontre Paracho, village mondialement reconnu pour l'excellente qualité des guitares et des instruments à cordes qui s'y fabriquent. Sachez aussi qu'à Uruapan et dans ses alentours, vous trouverez quelques hôtels situés dans de très beaux cadres naturels et offrant des services de Spa et de remise en forme.

L'Etat du Michoacán abrite des petits coins de paradis qu'il faut prendre le temps de visiter et qui valent vraiment le détour.

Uruapan et son Histoire

Uruapan a joué un rôle important dans l'histoire du Mexique car outre le fait d'avoir été le témoin de nombreux évènements historiques de l'Etat de Michoacán, durant la Guerre d'Indépendance (1810-1821) elle devint le siège du Premier Congrès d'Anáhuac et quelques temps plus tard elle était la détentrice des pouvoirs de l'Etat.

Lors de l'arrivée des Espagnols dans la région, le territoire était occupé par de nombreux groupes éthniques.

La ville d'Uruapan fut fondée vers 1533 par le Frère Fray Juan de San Miguel, lequel parvint à réunir les autochtones déracinés de leurs villages natals en créant l'Hôpital de La Huatapera, où, en plus de leur prodiguer les soins nécessaires et de leur fournir un toit, il les forma, grâce à l'aide de prêtre Franciscains, à diverses techniques agricoles et aux arts manuels. Par la suite, il divisa la ville en neuf quartiers et érigea une chapelle dédié à un Saint Patron dans chacun d'entre eux.

C'est lors d'une visite de la ville que le talentueux curé et militaire Don José María y Pavón prépara la Constitution du Mexique, promulguée le 22 Octobre 1814 à Apatzingan. En 1831, Uruapan fut déclarée municipalité et le 28 Novembre 1858, elle reçut le titre de noblesse de "Uruapan del Progreso".

Après la Guerre de la Réforme, il y eut plusieurs affrontements dans la ville. Le Colonel Impérialiste Ramón Méndez, accula les forces libérales du Général Arteaga, et quelques temps plus tard il fut trahi et emprisonné à Santa Ana Matla en compagnie des officiers Arteaga, Salazar, Jesus Diaz, Trinidad Villagomez et Juan González. L'actuel monument de la place "Plaza de los Martires", situé en plein coeur d'Uruapan, rend hommage à ces combattants qui furent fusillés le 21 Octobre 1865.