Guide Touristique de Tlaxcala

Tlaxcala

Hôtels, Restaurants, Plans et Cartes, Photos, Vidéos, Attractions Touristiques, Informations

Le mot Tlaxcala provient du náhuatl "Tlaxcallan" qui signifie "lieu de la tortilla de maïs" ou "lieu du pain ou maïs". Tlaxcala de Xicohténcatl est la capitale de Tlaxcala, état qui, de même que le D.F., est le plus petit de tous les territoires quant à sa surface.

La ville de Tlaxcala s'étend sur 41.61 km2, son climat est tempéré sub-humide avec des pluies en été et une température moyenne annuelle qui oscille entre 12°C et l6°C. Fondée en 1525 par Hernán Cortés, Tlaxcala reçut le 22 avril 1535 le titre de "Muy Noble y Muy Leal Ciudad de Tlaxcala" (Très Noble et Très Loyale Ville de Tlaxcala) par un décret royal de Charles V, Empereur d'Espagne.

Tlaxcala est historiquement connue pour avoir été l'une des nations náhuatl qui réussit à maintenir son indépendance face à l'Empire Aztèque. Les fameuses "Guerras Floridas" (Guerres Fleuries) marquèrent le début de l'hostilité à l'égard des commerçants de Tlaxcala laquelle se manifesta à travers un blocus économique qui dura 60 ans, leur interdisant le commerce avec les peuples du Golfe, d'Amérique centrale ainsi qu'avec ceux de la Vallée de Mexico.

Cette opposition forgea chez les tlaxcaltèques l'un des traits les plus représentatifs de leur caractère : la ténacité qui les conduisit à lutter pour leur autosuffisance.

Aujourd'hui le Centre Historique et les alentours de Tlaxcala regorgent de vestiges précolombiens et coloniaux comme la Cathédrale et l'Ancien Couvent Franciscain de l'Assomption qui, construit en 1537 fut l'un des quatre premiers couvents édifiés sur les terres continentales d'Amérique ; la Basilique et Sanctuaire de Nuestra Señora de Ocotlán, chef-d'œuvre représentatif du style Baroque Mexicain, et la Paroisse de San José datant des XVII-XVIIIème siècles, avec sa façade de style "Palafoxiano" qui abrite la Chapelle du Santo Niño de Tlaxcala.

La célèbre Route Touristique "Tlaxcala y sus Señoríos " (Tlaxcala et ses domaines) permet aux visiteurs de découvrir les nombreux trésors architecturaux civils et religieux de la municipalité. Sa riche architecture coloniale et le fait que s'y trouve le domaine de Tizatlán, qui fait partie de l'histoire ancienne de Tlaxcala, font de cette route une visite incontournable.

Un autre itinéraire touristique qui mérite d'être mentionné est la "Route du Pulque Tlaxcala" : entre les plantations de maguey et les haciendas dédiées à la production du pulque, cette route montre les techniques de fabrication du pulque et a pour finalité de restituer la popularité de ce breuvage autrefois considéré comme la boisson des dieux.

Parmi les principaux musées de la ville de Tlaxcala se trouvent

le Musée Régional INAH Tlaxcala: installé dans l'ancien couvent franciscain, il réunit des pièces découvertes dans les différents sites archéologiques de l'état et dispose d'une galerie d'Art Sacré.

Le Musée Vivant d'Arts et Traditions Populaires, un lieu qui fournit des informations sur l'artisanat et les croyances populaires des indigènes de l'entité à travers une exposition permanente et qui expose également une présentation de l'élaboration du pulque.

Le Musée d'Art de Tlaxcala, un espace d'expression et d'exposition pour les arts visuels qui offre, entre autres, des ateliers, des spectacles et des conférences et qui abrite dans sa salle d'exposition permanente six œuvres de Frida Kahlo.

Le Musée de la Mémoire qui présente une magnifique collection comprenant les anciens codex et les images religieuses les plus remarquables du territoire.

Et si vous aimez l'archéologie, ne manquez pas de vous rendre dans les principaux sites archéologiques de la région: Cacaxtla, Xochitécatl, Ocotelulco, Tizatlán, Tecoaque, et la Herradura.