Guide Touristique de Taxco de Alarcón

Taxco de Alarcón

Hôtels, Restaurants, Plans et Cartes, Photos, Vidéos, Attractions Touristiques, Informations

Endroit pittoresque dont la singulière physionomie surprend le voyageur. Ville enclavée dans les jupes du Cerro del Atachi. Ville traversée par une série de vallons vigilés par de hautes montagnes. Ici se dresse, orgueilleuse, Santa Prisca, une des plus belles cathédrales qui puisse exister. Sa majestueuse beauté l’a convertie en symbole impérissable de cette destination touristique située dans l’Etat de Guerrero : il s’agit de la Ville de Taxco de Alarcón, mieux connue sous le nom de Taxco.

Depuis le XVIè siècle, un élément essentiel ne cesse de distinguer la ville : l’Argent ; métal précieux qui permit le surgissement d’une importante industrie minière qui connut son essor de façon notable au temps de la Nouvelle Espagne.

C’est en 1528, dans le village de Tetelcingo que s’établit un campement minier qui devait par la suite s’annexer à ceux de Cantarranas et Tenango pour ainsi former le village connu sous le nom de : Real de Minas de Taxco. De ces trois campements, seul celui de Tetelcingo parvint à se distinguer pour sa richesse minière et ses caractéristiques architecturales des plus remarquables car c’est en effet là que fut édifiée la Ville de Taxco, laquelle doit sa physionomie, en grande partie, au minier Catalan José de la Borda qui s’y installa au XVIIIè siècle et conféra à la ville son aspect panoramique et ordonna l’édification de la Cathédrale de Santa Prisca ; un édifice imposant qui contraste avec la simplicité des maisons aux murs blancs et toits de tuiles rouges.

Don José Borda fit construire la cathédrale en remerciement à Dieu pour la fortune qu’il acquît grâce à l’exploitation de l’argent. Toutefois, on relate que lors d’une difficile crise économique De La Borda fut contraint à vendre le Temple de la Cathédrale Métropolitaine, œuvre architecturale de Don Cayetano de Zigüenza construite de 1748 à 1758. L’intérieur de cet édifice abrite des retables finement peints et dorés, réalisés dans un parfait sens esthétique par Vicente de Balbás. On y observe également de magnifiques oeuvres picturales de Don Miguel de Cabrera, ainsi qu’un orgue baroque dont le minutieux mécanisme fut élaboré en Espagne.

Autre personnage important du développement de ce parage colonial fut William Spratling qui lors de son arrivée en 1931 forma un centre d’orfèvres combinant l’élégance de ses créations avec le talent des argentiers taxquéniens. C’est ainsi que le nom de Taxco commenca à se répandre dans le monde entier.

Taxco regorge d’endroits qui méritent le détour : Le Musée Guillermo Spratling, espace composé de deux salles d’exhibitions permanentes où figure une collection de 293 pièces préhispaniques ainsi qu’une salle d’expositions temporaires dédiée à enseigner le talent des artistes locaux.

La Casa Humboldt (Maison Humboldt), construction réalisée durant la seconde moitié du XIXè siècle est un immeuble de style baroque qui à la suite de sa restauration en 1991 se convertit en un intéressant musée de piéces d’art sacré. Cette maison doit son nom au Baron Alexander Von Humboldt qui, durant un voyage entre Mexico et Acapulco séjourna dans cette propriété également connue de nos jours sous le nom de Museo de Arte Virreinal de Taxco (Musée d’Art Virreinal).

Le Museo de la Platería (Musée de l’Argenterie), inauguré en 1988 durant la célébration de la Feria Nacional de la Plata, est mitoyen au Patio de las Artesanías (Patio des Artisanats) ; la Casa Borda, de style baroque, située entre les fleuves la Mulata et El Chorrillo, fut construite en 1534 par les soldats du Conquistador Hernán Cortes. Elle fait actuellement office de Centre d’Etudes pour Etrangers de l’UNAM (Université Autonome du Mexique).

Dans les proches alentours de Taxco, il existe un site d’intérêt touristique riche en légendes que vous pourrez découvrir au travers de 90 salons naturels remplis de stalactites et stalacmites ; il s’agit des Grottes de Cacahuamilpa, nom d’origine Náhuatl qui signifie "dans le champ de cacahuètes".

Ne manquez pas également de visiter, à seulement 38 kms de Taxco, la Zone Archéologique d’Ixcateopan qui date de plus de 1500 ans avant l’arrivée des espagnols. A cet endroit gisent les restes de Cuauhtémoc, le dernier Empereur Aztèque.

Vous y trouverez aussi le Musée de la Résistance Indigène et l’Eglise de Santa María de l’Ascencion.

Merveilleuse Ville de Taxco! laquelle doit son nom au village préhispanique de "Tlachco" ou "lieu du jeu de pelote" et où le climat tempéré et les fraîches nuits conquièrent le cœur de tous ses visiteurs. Le magnétisme et la beauté architecturale de Taxco lui confèrent tous les attributs d’une véritable destination touristique inoubliable. Bienvenue à Taxco!

Attractions Touristiques