San Cristobal de Las Casas / Reportages

Palenque, Ruines au milieu de la Jungle

Reportages sur San Cristobal de Las Casas, Chiapas

Le Site Archéologique de Palenque se situe dans l’État de Chiapas, à 203 km de San Cristobal de las Casas et à 300 km de Tuxtla Gutierrez. C’est dans le bassin du fleuve Usumacinta, en plein cœur d’une jungle épaisse, que se dressent les vestiges de l’une des cités les plus remarquables de la période Classique Maya ; siège d’une puissante dynastie qui régna sur les montagnes du nord de Chiapas et les plaines de l’État de Tabasco, certains chercheurs la considèrent comme le Royaume de Lakamba.

Déclarée Zone Protégée, Palenque est inscrite au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1987. De nos jours, l’espace ouvert au public s’étend sur un peu plus de 2,5 km², soit approximativement 10% de la totalité du site car selon les archéologues la dévorante végétation de la région recouvrerait près d’un millier de structures. Reconnu pour son style artistique novateur et la grande qualité de ses œuvres architecturales et sculpturales, le site de Palenque atteint son apogée entre 600 et 900 après J.C, durant l’époque d’or de Pakal et de ses successeurs, Kam Balam II, Kam Hoy Chitam II, Ahkal Mo T’san-Nab III et K’uk’ Balam II. A l’entrée de la zone archéologique se trouve le Museo Alberto Ruz Lhuillier, musée du site ouvert au public depuis Décembre 1994.

Considéré comme l’un des plus remarquables musées archéologique du Monde Maya, il réunit un peu plus de 200 objets. Chargées de l’expression esthétique générée par le pouvoir dynastique de cette ancienne cité ces pièces apportent également de précieuses informations quant aux croyances religieuses, rituels et formes d’organisation politique de la société de Palenque. Face au musée se trouve un petit chemin qui vous conduira vers le groupe de structures suivantes: Grupo Xaman, Templo de los Murciélagos (temple des chauve-souris), Grupo III, Grupo B et Grupo C lesquels débouchent sur le célèbre Juego de Pelota (jeu de balle). La visite se poursuit vers la Gran Plaza où se trouvent le Grupo del Norte (groupe du nord), le Templo del Conde (temple du Comte) et les deux édifices les plus importants du site: le Palacio (palais), dont la complexité architecturale, le raffinement esthétique et les dimensions majestueuses suggèrent qu’il servit de lieu de résidence principale aux dirigeants de la cité, et le Templo de las Inscripciones (temple des inscriptions) ; un édifice construit sur une pyramide de 20 m. de hauteur.

C’est sous ce temple qu’Alberto Ruz Lhuillier, archéologue français  nationalisé Mexicain, découvrit en 1949 un escalier secret inutilisé par les Maya qui le remplirent entièrement de pierres et de glaise pour en cacher l’existence. Trois ans plus tard, le 13 Juin 1952, Lhuillier et son équipe accédèrent à l’entrée d’une crypte à l’intérieur de laquelle ils découvrirent sept bas-reliefs représentant la procession de neuf prêtres somptueusement vétus, et la tombe du Roi Pakal. Cette découverte révolutionna l’archéologie car jusqu’alors on considérait que seules les pyramides égyptiennes abritaient des chambres funéraires. Dans le but d’assurer l’état de conservation de la crypte, et après cinq décennies de visites massives, l’INAH (Institut National d’Histoire et d’Anthropologie) décida en 2004 de fermer son accès au public.

Toutefois, il est possible de visiter virtuellement une parfaite réplique de la chambre funéraire et de son intrigante pierre tombale, via le site Web de l’INAH-Conaculta http://www.culturainah.org/panorama360/palenque.

À côté du Temple des Inscriptions se trouve une plate-forme sur laquelle se dressent le bâtiment XII et le bâtiment XIII, aussi appelé Templo de la Reina Roja (temple de la Reine Rouge). Le fleuve Río Otolum, en partie couvert par la construction dénominée Acueducto (aqueduc), sépare la place centrale de l’ensemble architectonique de la Cruz lequel est formé par le "Templo del Sol" (le mieux conservé de la région), le Templo de la Cruz (croix), le Templo de la Cruz Foliada, où l’on observe le motif de la croix feuillue représentant le maïs comme l’axe du monde ; et le Templo XIV. Sur les berges du fleuve Río Otolum, à l’intérieur de la forêt se trouvent les restes du Templo Bello Relieve (beau relief), et un peu plus loin ceux des Temples XIX et XX.

Conseils: Durant votre visite de Palenque nous vous recommandons de porter des vêtements  confortables, l’idéal étant un pantalon et des tennis, n’oubliez pas non plus votre crème solaire et votre crème anti-moustique. Les marches des pyramides sont très raides et leur ascension requiert une bonne condition physique. Sensibles au vertige, s’abstenir! Autre petit conseil: la façon la plus simple de descendre d’une de ces pyramides est la descente en zig zag. Bonne Visite!

Matériel Photographique fourni par l’Office du Tourisme de l’État de Chiapas pour la promotion de l’entité.
        

Galerie de Photos

Temple des Inscriptions, Palenque, Ruines au milieu de la Jungle

Commentaires