Mazatlán / Reportages

Ciudad de Mazatlán

Reportages sur Mazatlán, Sinaloa

Le nom Mazatlán trouve sa racine dans la langue náhuatl où "Mazatl" signifie cerf et "Tlán" abondance, définissant ainsi cette ville comme "le lieu où abondent les cerfs".


La majorité des historiens désignent les indigènes Totomares comme principaux occupant de la région lors de l'arrivée des espagnols. Leur territoire s'étendait depuis les rives du "Río Piaxtla" jusqu'au "Río de las Cañas". La région montagneuse limitrophe de l'état de Durango, était occupée par le peuple des Xiximes.


    La ville de Mazatlán fut fondée un 14 mai de l'an 1531 par 25 castillans envoyés par don Nuño juste après la fondation de la ville de Culiacán.


    Cette destination touristique de température constante, située à 21 km au dessus du tropique du cancer, bordée à l'ouest par le littoral de l'Océan pacifique, s'est développée au fil du temps en nouvelles colonies et résidences ainsi qu'en intéressants complexes touristiques qui dénotent une solide infrastructure.


    Egalement appelée "La Perle du Pacifique" sa zone côtière, l'une des plus étendues du monde, déploie 17 km de fabuleuses plages. Et que dire de ses habitants? si amicaux, chaleureux et hospitaliers.
La municipalité de Mazatl  án compte 80 km de littoral, vaste zone où l'on rencontre les îles de "la Piedra", "los Pájaros", "del Venado", "del Crestón et "Chivos".


    Et pendant que s'ouvre le puissant océan regorgeant d'incroyables richesses, sur la terre ferme abondent crocodiles, lézards, iguanes, serpents, tortues, cerf à queue blanche, sangliers , le légendaire jaguar symbole de grandeur des guerriers antiques, etc.


    L'attrayante ville de Mazatlán possède des places publiques dans lesquelles se conservent une multitudes d'histoires. Les gens viennent s'y réunir, savourant cette ambiance inégalable, à l'abri d'arbres touffus, perpétuant ainsi l'histoire de cette merveilleuse ville.  Le "Cerro del Crestón" (Colline du Crestón) du haut duquel se dresse le Phare de Mazatlán, est sans nul doute l'un des plus importants symboles de la ville.


    Cette construction, s'apparentant à une petite pyramide, est située dans une antique île de 641 m de long sur 321 m de large mise en relief par une série de falaises, de stoïque rochers escarpés entre lesquels s'ouvrent de profondes cavernes alimentées par de dangereux courants, et des cavités rocheuses qu'accompagnent de vieilles légendes de pirates du XVIè qui y auraient caché de fabuleux trésors.


    C'est du haut de ses 157 m d'altitude que luit le phare, témoin immuable depuis 1821 du développement de ce port qui, sur décret de la Cour de Cádiz, fut certifié premier port de hauteur du Pacifique Mexicain.
Ce titre attira rapidement l'attention de consortiums, près de 60 navires en provenance  d'Europe ou du lointain Orient y jetaient l'ancre chaque année.

 Des marchandises de toutes sortes circulaient à cette époque, et c'est chargés d'or et d'argent extraits des mines de la région, que ces navires retournaient vers leur pays d'origine  La Cathédrale de Mazatlán, initiée en 1856, abrite en son intérieur l'Immaculée Conception.

    Son tourisme connnaît un développement permanent. Le port croît grâce aux investissements placés dans des hôtels de toutes classes, certains situés dans les plus belles plages du Mexique, caractérisées pour leur propreté et pour le bleu intense de leurs eaux. 36 kilomètres de plage situées le long de la digue formant l'un des plus grands parcours touristiques du monde.
Mazatlán a tout pour vous séduire! Un aéroport international, 9 200 habitations destinées au tourisme, l'omniprésence des autorités chargées d'assurer la sécurité et la conservation de ce magnifique endroit.

    C'est dans la ville que circulent les fameuses "Pulmonias", voitures de transport public dépourvues de fenêtres qui apparurent pour la première fois en 1965 et qui actuellement font partie de l'identité des Mazatlécains.

    Le "Théâtre Angela Peralta", l'un des plus précieux joyaux de la ville accueille de nombreuses manifestations artistiques et culturelles.

    C'est tout cela Mazatlán, ville identifiée par son "Monument au Pêcheur" populairement appelé "Monos Bichis", qui enseigne au monde avec orgueil le passé et le présent d'un peuple généreux qui s'ouvre au monde entier avec une hospitalité sans égal.

Galerie de Photos

Construction intitulé le Castillo de la Diversión, Château de l’Amusement, Ciudad de Mazatlán

Commentaires