Guadalajara / Reportages

Tlaquepaque et son Folklore

Reportages sur Guadalajara, Jalisco

D’après ses habitants, la Historia se vuelve arte en Tlaquepaque - L’histoire devient art à Tlaquepaque.

Ce coin de Jalisco qui signifie "Lieu sur les collines de terre glaise" se distingue pour son atmosphère chargée par des années d’histoire et surtout pour les œuvres de ses artisans car ce n’est pas pour rien qu’il est connu comme la  "municipalité potière la plus importante de la République Mexicaine". 

Les rues de son centre historique nous plongent dans le lointain passé de l’époque coloniale de la Nouvelle Espagne, lorsque cet endroit s’était déjà fait une place dans la production d’artisanats. En vous promenant le long de la rue Independencia vous serez surpris par sa grande quantité de galeries d’art qui feraient pâlir d’envie à plusieurs capitales du monde… Sur cette rue se trouvent les magasins de plusieurs des meilleurs artistes et bijoutiers du pays.

De couleur blanche, l’architecture de l’Hôtel de Ville de Tlaquepaque est en parfaite harmonie avec celle de la paroisse Parroquia de San Pedro, l’église principale où est vénérée la Vierge de Guadalupe.

Le Jardin Hidalgo, point de réunion familiale, se trouve juste à côté de la paroisse. Avec son kiosque traditionnel au centre, il est l’image du typique village mexicain.

Vous ne pouvez cependant pas aller à Tlaquepaque sans visiter un lieu qui depuis le début du XXème siècle est le symbole de la gaieté mexicaine : El Parián, un grand bâtiment qui se dresse depuis 1883 au milieu du Jardin Hidalgo. Depuis 1979 il abrite des restaurants et des bars où vous pourrez en plus de savourer de délicieuses spécialités régionales, vous laisser imbiber par le folklore de Jalisco car au centre de l’édifice se trouve un kiosque où se présentent divers spectacles traditionnels au rythme de la musique et des chants des Mariachis.

Galerie de Photos

Le kiosque de la place principale, de nuit, Tlaquepaque et son Folklore

Commentaires