Guadalajara / Reportages

Théâtre Degollado et Plaza de los Fundadores

Reportages sur Guadalajara, Jalisco

Le Centre Historique de Guadalajara regorge de sites d’intérêt touristique mais s’il y a un endroit qui est définitivement le symbole de la ville c’est le Théâtre Degollado situé sur la rue de Belén et à l’arrière duquel se trouve une esplanade qui l’encadre joliment, la Plaza de los Fundadores - Place des Fondateurs.

Vers le milieu du XIXème siècle certains membres de la société tapatía (de Guadalajara) ressentir la nécessité d’avoir un théâtre digne de ce nom et demandèrent l’autorisation de le bâtir au  gouverneur Santos Degollado. Il fut construit peu à peu et avec des moyens limités, raison pour laquelle furent utilisées des pièces d’autres édifices, parmi elles celles d’un couvent. La première pierre fut placée le 5 mars 1856, mais l’histoire de cette enceinte est tout autant turbulente que la vie du Mexique à cette époque. Encore en construction il reçu le nom de "Gran Teatro Alarcón" (en mémoire de Juan Ruiz de Alarcón, écrivain mexicain). Peu de temps après, Santos Degollado trouva la mort sur le champs de bataille durant la Guerre de Réforme, c’est ainsi qu’en sa mémoire son nom fut donné au théâtre. Les travaux furent suspendus et repris plusieurs fois.

Le 13 septembre 1866 l’enceinte, presque terminée, fut inaugurée par la représentation de l’opéra "Lucia di Lammermoor" de Gaetano Donizetti, avec Ángela Peralta comme figure principale. Après ce grand événement les travaux furent abandonnés et finalement repris et terminés en 1877. Entre aventures et mésaventures, le bâtiment s’élève actuellement comme une icône de la ville. Il a été inauguré cinq fois, la dernière le 8 septembre 1964.

Son portique est composé de 16 colonnes de style corinthien, son salon mesure 20 mètres de long sur 18 de large et peut accueillir jusqu’à 600 spectateurs. Son vestibule, de forme ovale, mesure 10 mètres de long et l’édifice, de style néoclassique, a une hauteur de 22.5 mètres. Actuellement, c’est le siège de l’Orchestre Symphonique de Guadalajara et de divers événements culturels. Dans sa voûte on peut apprécier les fresques des artistes Gerardo Suárez y Jacobo Gálvez. Les légendes autour de ce magnifique bâtiment ne manquent bien sûr pas. On raconte qu’il est maudit parce qu’il a été construit avec les pierres d’un couvent et que le jour où l’aigle doré qui couronne le centre du grand arc du forum lâchera les chaînes qu’il tient entre ses serres et son bec, le théâtre s’écroulera...  
Juste derrière le théâtre se trouve la place Plaza de los Fundadores sur laquelle s’installait avant pendant plusieurs jours un marché où le peuple se réunissait pour acquérir et vendre des biens de toute sorte.

Aujourd’hui, cette petite esplanade renferme une fontaine qui signale l’endroit de la fondation de la ville, ainsi qu’un ensemble de sculptures de 21 mètres de long et 3 de haut avec des hauts reliefs en bronze, œuvre de Rafael Zamarripa qui commémore l’établissement définitif de Guadalajara dans la Vallée d’Atemajac et rend hommage à ses fondateurs. Entre autres personnalités honorées sur la place on peut mentionner Cristóbal de Oñate, Miguel de Ibarra et Beatriz Hernández. On y trouve aussi une grande inscription sur laquelle on peut lire l’histoire de Guadalajara et les noms de ses pères.

Galerie de Photos

Illumination du Tympan du Portique, relief d’Apollon et les Neuf Muses, Théâtre Degollado et Plaza de los FundadoresL’un des bâtiments les plus emblématiques de la ville, Théâtre Degollado et Plaza de los FundadoresL’un des meilleurs théâtres du Mexique, Théâtre Degollado et Plaza de los FundadoresSa scène a été foulée par Pablo Casals, Plácido Domingo, Rudolf Nureiev, Marcel Marceau, entre autres, Théâtre Degollado et Plaza de los FundadoresVestibule du Théâtre, Théâtre Degollado et Plaza de los FundadoresIlluminations sur la façade du théâtre, Théâtre Degollado et Plaza de los FundadoresInauguré en 1866, sa construction débuta en 1856, Théâtre Degollado et Plaza de los Fundadores

Commentaires