Cuernavaca / Reportages

Ville de Cuernavaca

Reportages sur Cuernavaca, Morelos

Cuernavaca, capitale de l’état de Morelos située à 60 km de la ville de Mexico, est l’une des plus anciennes villes du Mexique. Des références historiques remontant à 1200 ans av J.C. font état de ce que l’on pourrait appeler la première installation humaine dans la région. Le peuple concerné appartenait à la 5è tribu Nahualteca établie dans la région de Cuauhnáhuac, vallée lumineuse où s’acheva leur pérégrination entreprise depuis le nord et qu’ils allaient convertir en capitale de leur territoire.
Avec l’arrivée des espagnols dans la région, le nom de Cuauhnáhuac se convertirait en Cuernavaca, devenant par la suite le quartier d’été du conquistador Hernán Cortés, à l’égal de nombreuses autres personnalités qui y établirent leur lieu de résidence permanente.
La croissance démesurée que Cuernavaca connut ces dernières années se traduit par une urbanisation accidentée, des avenues principales étroites, des rues qui se serpentent en des déclives prononcés s’entrecroisant parfois de façon totalement désordonnée… Alors la question que l’on se pose est « qu’est ce qui a bien pu attirer tant de personnes dans cette ville ? ». La majorité d’entre elles affirment que c’est pour le climat idéal de la région qu’elles se sont installées, à tel point que Cuernavaca est connue comme « La ville de l’éternel printemps ». Et c’est exactement cette renommée paradisiaque qui l’a convertie en une ville de « fin de semaine », une ville de promenade et de repos où  abondent les propriétés appartenant à des habitants de la ville de Mexico qui viennent régulièrement se détendre loin du brouhaha de la grande capitale.


Aux environs du Boulevard Júarez ou de la rue de galeana, en plein centre de la ville, abondent les murailles entourant les opulentes maisons, spacieuses et luxueuses, les fractionnements tels que Vista Hermosa ou le Club de Golf Tabachines, lotissements résidentiels qui se succédent les uns après les autres en colonies telles que les Delicias, Rancho Cortés ou Acapantzingo. Acteurs, ambassadeurs, entrepreneurs et toutes sortes de personnalités eurent ou ont leur propriété à Cuernavaca.
Toutefois la ville accueille depuis quelques temps une nouvelle sorte de tourisme dépendant du secteur estudiantin : des étudiants étrangers, provenant principalement des Etats-Unis, qui viennent chaque année suivre les cours d’été durant lesquels ils apprennent l’espagnol dans des établissements écoliers ou dans des maisons transformées pour la circonstance. Mais Cuernavaca vous réserve bien d’autres surprises au niveau culturel et touristique….

    Le Palais actuellement connu comme Palais de Cortés, élégant édifice situé en plein centre de la ville, abrite le Musée Régional de Cuauhnáhuac depuis 1974. Edifié en 1526, c’est sans doute l’une des premières constructions entreprises au Mexique depuis la chute de Tenochtitlán. En plus de contenir 3
peintures murales réalisées par le célèbre Diego Rivera, son entrée abrite les vestiges préhispaniques d’une construction  Tlahuica, ainsi que 3 monolithes dont les inscriptions témoignent  d’un passé indigène perdu dans les temps.
Face au Palais de Cortés se trouvent la Place principale de la ville au centre de laquelle se dresse une statue à l’effigie du héros de l’indépendance don José María Morelos et le Palais du Gouvernement construit entre 1955 et 1969 à base de pierres de taille et de pierres volcaniques.Tout près de là nous rencontrons la Plazuela du Zacate, petite rue pavée qui s'est récemment transformée pour accueillir divers restaurants et bars de genre bohémiens. Tous disposent de musiciens qui interprètent leurs airs au  milieu des clients qui étanchent leur soif  par une bière à l’intérieur ou bien à l’extérieur des lieux bien à l’abri du soleil sous les parasols. Cette atmosphère attire chaque jour plus de visiteurs faisant de la place l’un des endroits les plus fréquenté de la ville.
A quelques pas de là se dresse la Cathédrale de Cuernavaca, construite en 1526 sur un Teocalli indigène par don Francisco Becerra. Bienqu'à l'origine elle ne fut pas érigée pour servir de siège à l'évêché, elle s'éleva au rang de Cathédrale en 1891.Avec son unique tour , elle possède certaines caractéristiques qui la distinguent des autres édifices religieux du pays.

    Face à la Cathédrale, en traversant l'avenue Morelos, l'un des lieux caractéristique de Cuernavaca ouvre ses portes : le Jardin Borda, construit au  XVIIIè comme maison de retraite du célèbre minier de Taxco Don José de la Borda, personnage qui curieusement ne l'a jamais occupée. Au fil du temps elle servit d'auberge, de bureau public, de bureau de poste, de résidence à l'empereur Maximilien et à son épouse Charlotte, etc....
Le jardin botanique et son potager abritent des plantes du monde entier, qui  petit à petit se sont adaptées au climat de la région, c'est d'ailleurs ici que se cultivèrent les premiers manguiers du Mexique. Au fil du temps ce jardin s'est converti en musée ; l'un des centres culturels les plus précieux de la ville.
Autre lieu de grand intérêt : l'immeuble-musée de l'artiste et collectionneur Robert Brady. Acquit en 1961, l'on peut aussi bien y admirer les oeuvres acquises par Brady en Afrique, en Inde et au Moyen-orient que des peintures de Frida Kahlo, Rufino Tamayo, Miguel Covarrubias, pour ne citer que les plus célèbres.

    Cuernavaca conserve également un lien avec le lointain passé du Mexique : un antique centre de cérémonies dont la présence passa inapercue durant des siècles, jusqu'à la Révolution Mexicaine de 1912, lorsque la colline qui l'abritait fut bombardée révélant son Teopanzolco, ou Vieu temple en langue Nahuatl, constitué de 14 monuments dont deux de forme circulaire.

Galerie de Photos

Ciudad de Cuernavaca, Ville de Cuernavaca

Commentaires